Dernières publications






"Bulletin n°7 : Pourquoi faut-il en finir avec les problématiques de recherche ?"
Régis Meissonier
mai 2021
Texte intégral (415,6 KB)





"La nouvelle religion du numérique : Le numérique est-il écologique ?"
Florence Rodhain
EMS, 2021
La pensée magique accompagne le développement fulgurant du numérique dans nos sociétés. La prise de recul n'est plus autorisée. Pire, la pensée dominante voudrait nous faire accroire que le numérique est associé à l'écologique. Or, l'industrie des Technologies de l'Information et de la Communication est l'un des secteurs industriels les plus polluants et destructeur de la planète. Les injonctions à se diriger vers le « tout numérique » sont l'objet de manipulations, où les véritables motifs sont cachés : cachée la tentative de sauvegarder coûte que coûte un système qui nous entraîne vers le chaos, caché le fait que l'enfant est désormais considéré comme un consommateur plutôt que comme un apprenant... Se basant sur les travaux de recherche de l'auteure ainsi que ceux de l'ensemble de la communauté scientifique, cet ouvrage déconstruit cette pensée magique.





"Ce que Hassan II nous enseigne de la gestion de crise"
Ousama Bouiss
TheConversation, 07/12/2020





"Sustainable Finance at the time of Institutions: Performativity through the lens of Responsible Management in Morocco"
Valid El Amri, Rachid Boutti, Florence Rodhain
Financial Markets, Institutions and Risks, vol. : 4, n°2, pp. 52-64, 2020





"Exploring the Role of Spouses on French Female Entrepreneurship: A qualitative Study"
Florence Rodhain, Angélique Rodhain, Sophia Belghiiti-Mahut, Anne-Laurence Lafont
International Journal of Sustainable Society, vol. : 12, n°1, pp. 19-35, 2020





"Soigner le mal par le mal : recherche-action sur la technique de l'inoculation pour limiter les résistances à  un projet TI"
Peter Bou Saba, Régis Meissonier
Systèmes d'Information et Management, vol. : 25, n°3
La littérature académique propose un large éventail de méthodes de gestion du changement visant à  identifier et réduire les résistances liées aux projets TI. Alors qu'en psychologie et sociologie, l'originalité de la méthode de l'inoculation a su séduire chercheurs comme praticiens, celle-ci n'a été que peu testée dans le domaine des systèmes d'information. Elle postule que de la même manière qu'un individu peut être vacciné contre un virus, il peut également s'auto-prémunir d'influences négatives en s'exposant justement aux arguments avancés par les détracteurs du projet. La réfutation, à  cet effet, consiste à  fournir des arguments à  l'individu pour l'aider à  soutenir son attitude et à  être capable de rejeter d'autres contre-argumentations à  venir. Cette recherche dévoile les résultats d'une recherche-action menée pendant 3 ans auprès d'une société de conseil au sein de laquelle l'implémentation d'un système d'aide à  la décision a été associée à  de forts comportements de résistance face auxquels la technique de l'inoculation a été expérimentée pour en limiter les effets. Les résultats tendent à  confirmer la contribution de ladite méthode sur la préservation des attitudes positives des partisans avec un effet boomerang relatif sur les détracteurs.





"Problématiser c'est d'abord modéliser, explorer le champ des possibles, concevoir des alternatives et responsabiliser le modélisateur"
Jean-Louis Le Moigne
Réseau Intelligence de la Complexité, décembre 2020
Texte intégral





"Pour une prise en compte complèxe et réaliste de l'enseignement-apprentissage de l'oral"
Jérémi Sauvage
6ème Colloque international Campus FLE ? ADCUEFE


Chaire Unesco Complexité Edgar Morin, Université de Montpellier