Dernières publications






"Bulletin n°3 : La pensée complexe pour tout viatique au XXIème siècle"
Giuliani Philippe
janvier 2021
Texte intégral (220,9 KB)





"Le sport se pense en complexité et répond au principe hologrammique et dialogique"
Edgar Morin
Cherche Midi, 2020
"Le sport est comme un point d'un hologramme qui porte le tout de la société en lui, mais aussi sa singularité : le jeu, dont le péril de la dégénération en violence est contrôlé par l'arbitre. Il en est de même de la démocratie, contrôlée par le vote. Tout système vivant démocratique vit à la limite du danger. La démocratie elle-même manque du système qui lui permettrait d'empêcher un parti totalitaire de prendre le pouvoir. Nous sommes certes dans un monde où la violence délirante s'accroît, et il est curieux que le sport n'y soit pas plus entraîné. On ne lance pas des bombes dans les stades." Edgar Morin aime le sport en tant qu'il procure de la joie au " peuple ". Il connait la liesse des stades, et particulièrement celle du Maracanã. Mais c'est en sociologue qu'il nous livre son analyse critique du phénomène sportif. Infatigable combattant de la cause des opprimés, le penseur de la complexité s'exprime ici sur l'idéologie de la performance, le culte de la jeunesse et l'identité nationale. Face à une vision économique et sociale regrettable, qui peut faire du sport une aliénation, Edgar Morin nous rappelle que l'un des caractères fondamentaux de l'être humain, c'est d'être Homo ludens, l'homme du jeu.





"Ce que Hassan II nous enseigne de la gestion de crise"
Ousama Bouiss
TheConversation, 07/12/2020





"Sustainable Finance at the time of Institutions: Performativity through the lens of Responsible Management in Morocco"
Valid El Amri, Rachid Boutti, Florence Rodhain
Financial Markets, Institutions and Risks, vol. : 4, n°2, pp. 52-64, 2020





"Exploring the Role of Spouses on French Female Entrepreneurship: A qualitative Study"
Florence Rodhain, Angélique Rodhain, Sophia Belghiiti-Mahut, Anne-Laurence Lafont
International Journal of Sustainable Society, vol. : 12, n°1, pp. 19-35, 2020





"Soigner le mal par le mal : recherche-action sur la technique de l'inoculation pour limiter les résistances à  un projet TI"
Peter Bou Saba, Régis Meissonier
Systèmes d'Information et Management, vol. : 25, n°3
La littérature académique propose un large éventail de méthodes de gestion du changement visant à  identifier et réduire les résistances liées aux projets TI. Alors qu'en psychologie et sociologie, l'originalité de la méthode de l'inoculation a su séduire chercheurs comme praticiens, celle-ci n'a été que peu testée dans le domaine des systèmes d'information. Elle postule que de la même manière qu'un individu peut être vacciné contre un virus, il peut également s'auto-prémunir d'influences négatives en s'exposant justement aux arguments avancés par les détracteurs du projet. La réfutation, à  cet effet, consiste à  fournir des arguments à  l'individu pour l'aider à  soutenir son attitude et à  être capable de rejeter d'autres contre-argumentations à  venir. Cette recherche dévoile les résultats d'une recherche-action menée pendant 3 ans auprès d'une société de conseil au sein de laquelle l'implémentation d'un système d'aide à  la décision a été associée à  de forts comportements de résistance face auxquels la technique de l'inoculation a été expérimentée pour en limiter les effets. Les résultats tendent à  confirmer la contribution de ladite méthode sur la préservation des attitudes positives des partisans avec un effet boomerang relatif sur les détracteurs.





"Problématiser c'est d'abord modéliser, explorer le champ des possibles, concevoir des alternatives et responsabiliser le modélisateur"
Jean-Louis Le Moigne
Réseau Intelligence de la Complexité, décembre 2020
Texte intégral





"Pour une prise en compte complèxe et réaliste de l'enseignement-apprentissage de l'oral"
Jérémi Sauvage
6ème Colloque international Campus FLE ? ADCUEFE


Chaire Edgar Morin